ad468

6b79c21fcad04b4ccfc2cab9f324256b8dc10f95

Santé : Les ordonnances pièges, une pratique à éviter

DSC_0748

L’Amicale des gastroentérologues de la Région Tadla-Azilal  (AGERTA) à organisé en collaboration avec les laboratoires Cooper Pharma une table ronde ronde au profit des médecins spécialistes et généralistes de la région le vendredi 2 mai 2014.

Lors de la première intervention concernant un cas clinique d’un patient présentant une dysphagie totale. Dr Draissi Mustapha président de l’AGERTA a présenté et commenté une vidéo endoscopie montrant l’extraction d’un morceau de viande bloqué au niveau de l’œsophage du patient empêchant toute alimentation solide ou liquide par voie endoscopique sous prémédication. Cette endoscopie thérapeutique s’est déroulée dans une clinique en présence d’un réanimateur.

Pour Dr Draissi Mustapha,  L’endoscopie peut être diagnostique ou thérapeutique. Elle peut être  soit curative comme la résection d’un polype qui peut évoluer dans le temps vers le cancer dont sa prise en charge est lourde sur le plan financier ou arrêter parfois une hémorragie d’un ulcère gastro duodénal et éviter la chirurgie avec un coût très faible rentrant dans le cadre de l’économie de la santé dans notre royaume, Ou endoscopie thérapeutique palliative dans certaine cas pathologique maligne ou bénigne comme la mise en place d’ endoprothèse dans le tube digestive .

La deuxième communication concernant les « ordonnances pièges » animée  par Dr El Mostafa Mohaddab Gasrto- entérologue à Casablanca a porté sur l’ordonnance qui est toujours le point de départ des interactions médicamenteuses et sur les erreurs à éviter lors de la délivrance de cette ordonnance. L’animateur a proposé à l’assistance des études de cas diagnostics à analyser et proposer la nature des médicaments en conséquence. Très pratique cette méthode à permis aux médecins et pharmaciens présents de débattre et de tester leurs connaissances à ce sujet.

Il faut bien connaitre les contre indications des médicaments, connaitre la dose, la posologie, ne pas tomber dans les pièges diagnostics, autrement dit un médecin doit être un très bon clinicien a précisé Dr El Mostafa Mouhaddab.

Abdelhak Bouzid

DSC_0713 DSC_0774

DSC_0751 DSC_0780

Laisser un commentaire