ad468

6b79c21fcad04b4ccfc2cab9f324256b8dc10f95

Bilan du CRI Tadla-Azilal au titre du 1er semestre 2015

80501

 

Le premier semestre de l’année 2015 a été marqué par une très importante hausse, par rapport à la même période de l’année 2014, de tous les indicateurs statistiques du CRI Tadla-Azilal, et plus particulièrement les montants d’investissements des projets validés par la Commission Régionale d’Investissement, qui ont connu une importante reprise pour atteindre 3,01 milliards de Dhs, soit une hausse de +956,96% par rapport au 1er semestre 2014, enregistrant ainsi la 3ème meilleure performance d’investissement atteint au cours du premier semestre de l’année, depuis la création du CRI Tadla-Azilal, après celles des années 2008 (4909 M MAD) et 2011 (3239 M MAD).

Le nombre de Certificats Négatifs délivrés par le CRI a connu une augmentation de +0,8%, en passant de 506 CN délivrés au 1er semestre 2014 à 510 CN délivrés durant la même période de l’année 2015.

Le nombre d’entreprises créées par l’intermédiaire du CRI a évolué de sa part de +13%, avec 339 entreprises créées au 1er semestre de l’année 2015, mobilisant un montant total des capitaux de plus de 35,30 millions de dirhams et déclarant 678 emplois.

Par forme juridique, les Sociétés A Responsabilité Limitée (SARL) sont placées au premier rang avec 63% des créations, suivies des Personnes Physiques (PP) qui représentent 32%. Les Sociétés en Nom Collectif (SNC) constituent 4% des entreprises créées.

S’agissant des projets d’investissement, la Commission Régionale d’Investissement a pu valider 63 projets, soit une augmentation de +231,58% par rapport au nombre de projets validés au titre du 1er semestre 2014. Cette augmentation du nombre de projets validés est due essentiellement, aux flux considérables des demandes de lots au niveau de la Zone d’Activités Economiques de Kasba-Tadla. Les projets validés par la Commission, mobiliseront un montant d’investissement de 3,01 milliards de Dhs, soit une hausse de +956,96% par rapport au 1er semestre 2014. Ces projets permettront la création de 3111 emplois (avec une augmentation de +426,40%).

Cette importante augmentation des montants d’investissements a été enregistrée grâce à l’approbation de grands projets appartenant aux différents secteurs d’activité. Parmi ces projets, on peut citer notamment ceux relatifs à la réalisation d’un ensemble immobilier et résidentiel (1310 M MAD), à l’extension d’une unité de fabrication des produits laitiers (653 M MAD), en plus de la mise en place d’un centre de formation, « Centre de Compétences Industrielles » (341 M MAD), réalisé par le Groupe OCP et de deux projets de réalisation des complexes multifonctionnels (Résidentiels, touristiques et commerciaux) (400 M MAD).

L’analyse sectorielle des résultats fait ressortir une prédominance du secteur des Bâtiments et Travaux Publics (BTP) avec 54% du montant global d’investissements validés, suivi du secteur industriel, qui représente 25% des montants d’investissement, les secteurs des services et du tourisme représentent respectivement 13% et 7% du montant total d’investissement.

Au-delà des réalisations chiffrées, le 1er semestre 2015 était marqué par plusieurs actions entreprises dans le cadre des efforts fournis par le CRI Tadla-Azilal en vue de stimuler le développement de la région et de participer à son animation et promotion. C’est ainsi que le 1er semestre 2015, a été marqué par l’instauration du Comité Régional de l’Environnement des Affaires Tadla-Azilal.

Présidé par M. le Wali de la Région Tadla-Azilal et regroupant un nombre important d’acteurs régionaux de différents horizons, ce comité, animé par le CRI Tadla-Azilal constitue une nouvelle plateforme de concertation public-privé devant œuvrer pour l’amélioration du climat des affaires dans la région. L’objectif ultime étant de rehausser le niveau d’attractivité de la Région Tadla-Azilal aux investissements, et améliorer la compétitivité des entreprises y installées.

Le CRI Tadla-Azilal veille, en collaboration avec les autres animateurs des groupes thématiques institués en marge de ce comité, pour la mise en place et l’exécution du plan d’action visant l’amélioration de l’environnement des affaires, et qui sera évalué lors de la prochaine du Comité.

Laisser un commentaire