ad468

6b79c21fcad04b4ccfc2cab9f324256b8dc10f95

Beni Mellal


Monographie de la Ville de Beni Mellal

Beni Mellal est une ville du Maroc entre le Moyen Atlas et la plaine de Tadla, au centre du pays. Située sur l’axe routier des villes impériales Fès et Marrakech, elle est ouverte sur le sud marocain via les provinces d’Errachidia à l’Est, de Khénifra au Nord-Est et de Ouarzazate au Sud-Ouest. La ville comptait 163 248 habitants en 2004.

Géographie et climat

Beni Mellal se situe au pied du mont Tassemit (« le mont du froid ») à une altitude allant de 500 à 950 mètres. Le climat de la région est très continental, avec une pluviométrie qui varie selon les années de 300 à 750mm par an .La température devient négative à partir de janvier avec des chutes de neige dans les reliefs au dessus de 1000m et il peut neiger aussi au dessus de 500m mais rarement comme on a vu en 1974 ou la neige a été aperçu dans la ville de Beni Mellal a 620m. L’été est très chaud à cause des vents brûlants du sud-est (chergui) qui s’abattent sur la région et font monter le mercure au-delà des 40°C (47°C en juillet 2007) et peut finir par des orages rafraîchissant le sol surchauffé.

Histoire

La ville date de 1688, l’époque ismaélienne. Moulay Ismail construisit aussi la forteresse de Tadla et ses remparts toujours visibles et intacts, ainsi que la kasbah. Dans le quartier du Soumaa, se trouve un minaret qui date de l’époque almoravide. En montant vers la montagne, se trouve Ain Asserdoun (source appelé l’œil du mulet ou la source du mulet, car ain ; veut dire œil ou source en arabe) avec ses petites chutes. S’y trouve aussi Borj Ain (appelé “ksar” en arabe, château], qui est une petite forteresse qui surplombe Ain Asserdoun, et qui était une forteresse pour garder cette dernière. Cette forteresse, offre une vue sur la ville de Beni Mellal, au milieu des vergers d’oliveraies et d’orangers, ainsi qu’une vue sur l’ensemble de la plaine de Tadla. Beni Mellal était connue sous le nom de Day. Juste à côté de Day, une autre petite ville est née : Soumaa. La Soumaa est une zaouïa fondée par Sidi Ahmed Ibn Kassim Soumai, dans le XVIe siècle. Cette zawiya a eu un grand rôle dans cette région. La fusion de ces deux petites villes a donné le Beni Mellal actuel.

Économie

La Superficie Agricole Utile (SAU) s’étend sur 583.684 ha, soit 34% de la superficie globale. La superficie irriguée occupe 31% de la SAU. L’occupation des terres agricoles est dominée par les principales cultures céréalières (blé dur, blé tendre, orge et maïs) avec 69% de la SAU ; participant à raison de 14,8% à la production nationale. Les cultures industrielles, notamment la betterave et le coton, qui n’occupent que 3% de la SAU contribuent avec 35% à la production nationale. Quant aux plantations fruitières, les productions agrumicoles et oléicoles représentent respectivement 20% et 19% de la production nationale. Concernant la production laitière, la région contribue à hauteur de 17,2% de la production nationale.

La région de Tadla-Azilal est aussi une région à vocation d’élevage. L’effectif du cheptel est de 2.041.343 têtes dont 1.082.052 à Beni Mellal et 959.291 à Azilal.

Le cheptel de la région se répartit comme suit :

• 181.992 têtes de bovins dont 132.835 à Beni Mellal et 49.175 à Azilal ; • 1.296.839 têtes d’ovins dont 791.844 à Beni Mellal et 504.995 à Azilal ; • 562.464 têtes de caprins dont 157.373 à Beni Mellal et 405.091 à Azilal

Concernant le secteur forestier, il occupe une superficie globale de 500.106 ha, soit 29% de la superficie totale de la région. Les forêts naturelles représentent 97% de la superficie forestière de la région. L’essence principale est le chêne vert avec 60% de la superficie forestière.

L’industrie, l’artisanat et les mines

Le secteur de l’industrie est dominé par l’agro-industrie qui regroupe 64 établissements et occupe 2.368 employés permanents. La production totale de ces unités est comptabilisée à plus d’un milliard de Dirhams. Quant au secteur artisanal régional, il comprend 11 coopératives et emploie 7.400 artisans.

Le secteur minier est caractérisé par une production de 4.812 tonnes dont 20% sont destinées à l’exportation.

Le tourisme

Pour le secteur touristique, l’infrastructure hôtelière de base se compose de 43 hôtels, dont 16 classés (1.700 lits). Toutefois, le taux d’occupation n’est que de 11% de la capacité totale.

Concernant le réseau routier, qui s’étend sur une longueur de 4.506 km dont 34% revêtus, il est constitué de :

• 210 Km de routes nationales entièrement revêtues ; • 861 Km de routes régionales revêtues à 69% ; • 925 Km de routes provinciales revêtues à 76% : • 2.510 Km de routes communales dont seulement 40 Km sont revêtus.

En ce qui concerne le parc automobile, la région compte 5.244 véhicules dont 63% de véhicules touristiques. En outre, la région dispose d’importantes ressources en eaux de surface, représentant 10% du potentiel national mobilisé. Dans le domaine de l’eau potable, le taux de couverture est de 25% et la consommation ne représente que 53% de la production.

En matière d’électricité, le taux de couverture est de 54%, la consommation représente 27% de la production et le nombre de communes desservies est de 56 soit 68% de l’ensemble des communes de la région.

Le réseau de postes et télécommunications est caractérisé par un taux d’abonnement téléphonique de 16%. En matière d’assainissement, seulement 16% des ménages sont reliés au réseau d’assainissement liquide. Le volume des rejets liquides est estimé à 4,4 millions de m3. Quant à l’assainissement solide, le taux de collecte des déchets n’est que de 36%. Il est à signaler que l’opération de la collecte effectuée dans la région est basée principalement sur des méthodes qui ne tiennent pas compte de l’environnement des périphéries régionales.

One comment on “Beni Mellal

  1. Courtier immobilier…

    sensationnelle article, merci beaucoup….

Laisser un commentaire